Parfois, je peux parcourir un espace.

Le ciel m'absorbe.

Parfois, il faut se déplacer dans le temps.

La mémoire me prend. Je cesse d'imaginer.

Parfois, il faut penser. J'imagine alors l'univers

 

C'est un monde en trois couches.

Le chaos des vibrations agitées.

Les plans de vie qui s'en extraient.

Les horizons de sens que nous,

humains, y projetons.

Un paysage aride,un bois,une femme.

Parfois, je peux marcher.

La cheville me fait souffrir, mais j'avance.

Parfois, je ne fais que songer.

Je me laisse porter par la musique.

Parfois, index page7 page9